Avoir un QI supérieur à la moyenne facilite-t-il vraiment les choses ?


Pas facile de vivre en se sentant en permanence en décalage avec les autres. Contrairement à la croyance populaire qui veut qu'un « surdoué » applique son intelligence à tout et soit performant dans tous les domaines n'est pas toujours le cas. Avoir un QI supérieur à la moyenne ne se concrétise pas toujours par une réussite exceptionnelle ou une vie plus facile. Cela n'empêche pas les difficultés, la souffrance, et parfois même l'échec qu'il soit professionnel, social ou scolaire quand d'autres « surdoués » vivent très bien leurs aptitudes.

Docteur-QI : avoir un QI supérieur

Sur le plan de la scolarité

Généralement les psychologues sont d'accord pour dire que les surdoués sont souvent en décalage avec la scolarité proposée et globalement :

  • 1/3 des surdoués détectés sont en échec scolaire (1/3 d'entre eux n'entrera pas au lycée),

  • 1/3 des surdoués sont dans la moyenne ,

  • 1/3 des surdoués sont brillants .


Souvent pour l'enfant dépisté comme « précoce » un parcours scolaire adapté est mis en place en partenariat avec les parents, les enseignants et les psychologues scolaires en privilégiant :

  1. L'approfondissement des matières dans lesquelles l'élève est brillant,

  2. L'accélération du parcours scolaire,

  3. Un accompagnement individuel spécialisé (P.P.R.E – Programme Personnalisé de Réussite Educative).


Sur le plan social

Les hauts potentiels intellectuels sont souvent dotés d'une personnalité complexe et ont eu des difficultés pendant leur enfance dans la construction de leur personnalité. Ils présentent généralement un perfectionnisme aigu, une difficulté d'intégration dans les groupes et un objet de curiosité ou de rejet plus important que les autres à cause de « leur différence ».

« Connaître autrui n'est que science ; se connaître soi-même, c'est intelligence. » Proverbe chinois

Ils sont qualifiés comme « Bizarre » à cause de leur difficulté à nouer des liens sociaux et à communiquer. C'est l'intérêt de mettre en place un suivi psychologique, si besoin est, après un dépistage précoce de la douance chez un enfant et de veiller particulièrement à son développement affectif et social. Les parents doivent l'aider à s'accepter et à s'adapter en lui donnant une éducation adaptée et en lui permettant de rencontrer des gens qui lui ressemblent.


Sur le plan professionnel

Généralement les personnes à haut potentiel passent très facilement les tests de recrutement, avec parfois des résultats exceptionnels. Ils disposent pour la plupart de diplômes supérieurs et sont plus diplômés que la moyenne mais ce n'est pas toujours un gage de réussite en matière d'emploi. Une personne surdouée est réputée pour démissionner souvent car elle fait rapidement le tour de la question et s'ennuie vite.


L'employeur potentiel est souvent désarmé face à un candidat « bardé de diplômes » et donc surqualifié : il aura peur de ne pas savoir gérer ou le verra comme un rival. Faire valoir son QI élevé auprès d'un recruteur ainsi que de nombreux centres d'intérêts n'est pas toujours une bonne démarche, celui-ci pouvant le taxer de dispersion. Parfois il n'est pas conseillé de mettre en évidence sa douance, car il faut avoir les capacités que les préjugés prêtent aux « surdoués » soit l'obligation de «faire plus et mieux que les autres ».

Cependant il faut faire valoir auprès des responsables du recrutement le nombre de valeurs comme l'équité, l'intégrité, la fiabilité et l'honnêteté dont ils bénéficient dans leur fonction.


Souvent très engagés dans leur travail, ils ont tendance à assumer plus de tâches que celles prévues par leur poste. En général, ils disposent de certaines caractéristiques :

  • Meilleurs en stratège qu'en décideur.

  • Très bons initiateurs de projets, savent organiser en profondeur et travailler dur.

  • Bons pour définir lavue d'ensemble d'un problème en définissant et créant une recherche.

  • Excellents pour modifier ou établir les modes de fonctionnement d'une entreprise aussi bien dans les aspects pratiques que dans le concept.

  • Capables de pointer du doigt les problèmes présents et futurs, ce qui peut être amélioré et comment.


Enfin, il ne faut pas oublier que ce que certains perçoivent comme un avantage sera perçu par d'autres comme un inconvénient.

Surdoué ou pas, l'enjeu est de tirer le meilleur parti des qualités et des atouts que chacun possède pour mener une vie harmonieuse et si douance il y a, en prendre conscience et faire de cette différence une force sans pour autant renoncer à ce que l'on est.