Savez-vous gérer vos émotions ?


Qui n'a pas été un jour victime de ces émotions qui nous agitent et nous embarquent vers un jeu autodestructeur, ou vers des obsessions qui barrent la route à toute logique ? Du timide rougissant en passant par le colérique, chacun d'entre nous gère ses émotions à sa façon.


Si le rire, les larmes et la colère font partie de la communication il faut savoir les gérer.

Il f aut contrôler, maîtriser ses impulsions et ne pas laisser sa raison et sa pensée être dévastées par des émotions qui peuvent générer des comportements incontrôlables ou socialement inadaptés. L'expression de l'émotion est nécessaire à notre équilibre, mais cette réaction à l'émotion est souvent en contradiction avec notre éducation, nos règles et codes sociaux. Comment faire pour ne plus être emporté par ses émotions négatives et quelle attitude adopter pour se libérer de ses angoisses ? Surtout, comment gérer ses émotions ?


Qu'est-ce qu'une émotion ?

Une émotion est une réaction physique ou psychologique à une situation. C'est la combinaison de différents motifs et circonstances, de la confrontation à une situation et de l'interprétation qu’elle génère. 


La force et l'amplitude sont liées au vécu de chacun. Nous sommes inégaux devant les émotions : dans des circonstances identiques chacun les vivra et les exprimera de façons différentes. Certains maîtriseront telle situation et seront désarmés dans telle autre. Cette réactivité ou non-réactivité à l'émotion est liée à notre rapport aux autres et à notre histoire personnelle. Ces émotions incontrôlables révèlent et réveillent des peurs ou des points sensibles de notre passé.
Les émotions sont des liens entre le monde et les fonctionnements personnels et individuels

L'intelligence est toujours plus ou moins en contact avec l'émotion, et le concept d'intelligence émotionnelle a fait son chemin au sein des entreprises et des cabinets de recrutement car des études ont démontré que l'intelligence émotionnelle corrèle positivement des aptitudes élevées et devient alors une capacité positive et un atout fondamental pour les candidats.

Docteur-QI:comprendre ses émotions

Les reconnaître et les identifier

Le philosophe René Descartes (1596/1650) sera l'un des premiers à identifier six émotions simples de base que sont :

  • L'amour

  • La haine

  • Le désir

  • La joie

  • La tristesse

  • L'admiration


Les émotions font partie de la vie et il est naturel d'en éprouver. Certains événements sont anxiogènes par nature (comme un deuil, une agression ou une violente dispute par exemple) et génèrent un réflexe naturel de peur de malaise ou de traumatisme.


« Le désespoir, c'est quand l'intelligence prend la souffrance à son compte. » Georges Perros

Refouler ou ignorer ses émotions n'est pas la bonne technique car souvent éviter de les libérer génère plus de troubles que de solutions. Il faut tout d'abord accepter de ressentir les choses, il est normal de ressentir des émotions après un deuil ou un examen. Ce qui l'est moins c'est de perdre totalement le contrôle de ses émotions. Avec l'exemple d'un entretien d'embauche on réalise que l’exercice peut limiter de façon importante le candidat. L'émotion est une énergie qui pour être positive et concrète doit être canalisée.


Quelles en sont les manifestations ? 

Les émotions existent à la fois dans la sphère personnelle d'un individu mais également dans sa sphère sociale. C’est un mélange de plusieurs facteurs neurologiques, biochimiques et socioculturels. Elles s'expriment par des manifestations à la base de nos réactions:

  • Réactions physiologiques malaise, pleurs, rires, rougeur, pâleur, pouls accéléré ...

  • Réactions motrices tremblements, tonus musculaire, estomac noué ...

  • Réactions comportementales agitation, fuite, incapacité de se mouvoir, agression...


Accueillir ses émotions pour mieux les apprivoiser

Il faut s'accorder le droit de ressentir des émotions et de les accueillir pour éviter de perdre le contrôle et de se laisser envahir par celles-ci. Il faut laisser vivre les émotions positives et maîtriser les émotions négatives. Il est possible de bien vivre l'interaction pensée-émotion en utilisant l'objectivité et en relativisant ; la pression émotionnelle sera ainsi moins forte.
En se posant quelques questions simples vous devez pouvoir analyser votre émotion et ce qu'elle modifie en vous :

  1. Pouvez-vous identifier l'émotion qui vous perturbe ? Si oui laquelle ?

  2. En quoi et comment êtes-vous perturbé ou en d’autres termes quelles sont les manifestations de votre émotion?

  3. Quelles sont les conséquences sur vos relations avec les autres ?

  4. Cela change-t-il l'ordre de vos priorités ?

  5. En quoi êtes-vous différent depuis cette émotion ?

  6. Pourquoi vous fait-elle réagir de cette façon ?

  7. Quel point sensible touche-t-elle en vous ?

  8. A quoi cette émotion vous renvoie ?

  9. Est-ce si important ?

  10. Etes-vous capable de faire face à ses conséquences ?


Le fait de se poser ces questions et d'en parler avec une personne de confiance ou à un professionnel va vous aider à prendre conscience du pourquoi et du comment. Vous devez écouter votre ressenti pour pouvoir vous en servir pour prendre les bonnes décisions. Il sera alors possible de commencer à vous affranchir de la domination de cette émotion.


Gérer les émotions fortes

Beaucoup d'émotions cachées attendent un événement déclencheur pour revenir à la surface et il n'est pas toujours facile de les identifier. Il faudra rechercher dans vos souvenirs ce qui en a été à l'origine et ne pas avoir peur de l'introspection que cela entraîne.

Il est possible d'évacuer les émotions fortes leur donnant l'occasion de se manifester par la parole tout seul, avec un tiers de confiance ou avec un professionnel. En parler avec un professionnel permet une parole juste, objective calme et maîtrisée en mettant des mots sur sa peine. On peut manifester sa peine également par l'écrit en notant les raisons de sa colère ou par le geste en se défoulant sur un sac de frappe ou en courant…


Que faire quand la pression est trop forte ?

Les émotions arrivent rarement au bon moment et la vie en société ne nous laisse pas toujours le loisir de les exposer en public à tout moment et de n'importe quelle façon. Mais alors, comment faire ?

  1. Anticiper une situation stressante que l'on sait devoir affronter,

  2. Apprendre à décompresser et à exprimer ses émotions calmement

  3. Prendre l'habitude d'anticiper ses réactions (les mauvaises puis les bonnes), d’imaginer tous les scénarios possibles à mettre en place.

  4. Identifier ses peurs et les facteurs de stress.

  5. Développer sa confiance en soi à gérer telle ou telle situation, cultiver le lâcher prise et ne pas hésiter à prendre du recul.

  6. Essayer l'autosuggestion ou l'hypnose

  7. Pratiquer un sport ou une activité qui aide à la maîtrise de soi et au développement de la confiance en soi (yoga, tai-chi, judo, karaté, méditation …)

  8. Lire sur le sujet 

  9. Mettre ses émotions par écrit pour trouver ce qui les provoque et la parade

  10. Préparer la visualisation d'une image positive et apaisante (comme un chaton tout mignon, un paysage reposant…)

  11. Ne pas hésiter à consulter un professionnel pour vous aider (psychologue, psychiatre, coach ...)


Quand l'émotion est là et vous submerge :

  1. Utiliser sa respiration pour contrôler ses émotions : inspirer et expirer lentement, profondément. Sachant que cet exercice peut se faire en toute discrétion,

  2. Boire un verre d'eau,

  3. S'isoler quelques minutes en prétextant une excuse comme un appel à passer ou le besoin de se laver les mains,

  4. Visualiser une image positive et apaisante,

  5. S'accorder du temps.

Docteur-QI ;gérer ses émotions

Les émotions agissent sur nos choix, nos perceptions et nos comportements quotidiens. La bonne attitude est d'apprivoiser ses émotions. Le but n'est pas de devenir totalement insensible à celles-ci mais de les canaliser. Pour cela il faut s'accorder du temps et accepter de travailler sur soi pour apprendre à les gérer, car les émotions ne sont pas un robinet possible de fermer à volonté et à la demande !